Boissons alcoolisées

L’alcool, drogue culturelle, s’invite partout : dans les soirées, les dîners entre amis, les fêtes de famille, les cercles d’étudiants, et même devant nos écrans… mais ne se consomme pas toujours avec sagesse. Plus de conseils et d’outils pour une consommation responsable. 

ALCOOL

L’alcool est obtenu par fermentation de végétaux (vin, bière, cidre…) ou par distillation (eau de vie, whisky, vodka…). C’est un produit psychoactif c’est-à-dire qu’il agit sur le fonctionnement du cerveau, modifie la conscience, les perceptions et les comportements.

Le Conseil Supérieur de la Santé en Belgique actualise régulièrement un rapport reprenant les risques et les recommandations en matière de consommation d’alcool.

Recommandations principales :

  • Limiter sa consommation d’alcool, car toute consommation d’alcool a un impact sur la santé ;
  • Ne pas consommer d’alcool avant 18 ans ;
  • Ne pas boire plus de 10 unités standards d’alcool par semaine, à répartir sur plusieurs jours ;
  • Prévoir plusieurs jours dans la semaine sans alcool ;
  • Pour les femmes enceintes, celles qui souhaitent le devenir et les femmes qui allaitent, il est recommandé de ne pas boire de boissons alcoolisées.

LES RISQUES

La consommation d’alcool peut exposer le consommateur à certains risques, notamment :

  • Perte de contrôle (accident de la route, du travail, chutes, …) : L’alcool augmente le temps de réaction, diminue les réflexes, la vigilance et la résistance à la fatigue. Il perturbe également la vision. Son effet désinhibant amène à sous-évaluer le danger et ainsi à prendre des risques : oubli de boucler sa ceinture ou de porter un casque, vitesse excessive…
  • Rapports sexuels à risque : L’alcool affecte le libre-arbitre et la capacité à maîtriser la situation. Le risque pour le consommateur est d’avoir une relation sexuelle non réellement consentie ou d’oublier d’utiliser un préservatif, exposant à un risque de grossesse non désirée ou de contamination à toute infection sexuellement transmissible.
  • Violence (actes de délinquance, agressions …) : L’alcool peut modifier les réactions face à une situation donnée. Le consommateur d’alcool est plus irritable. Il a donc tendance à réagir de façon plus extrême ou plus agressive. De plus, lorsqu’une personne a bu, elle est moins en capacité de se défendre et devient donc plus vulnérable aux agressions
  • Blackouts ou « trous de mémoire » : Le consommateur n’arrive pas à se souvenir des événements qui ont eu lieu sous l’influence du produit.
  • Coma éthylique : Le consommateur tombe dans un sommeil profond et ne répond que très difficilement aux stimuli. Sa température corporelle diminue, il a la peau moite et n’a plus de tonus musculaire. Incapable de se réveiller et de déglutir, il risque de s’étouffer dans ses vomissements. Le coma éthylique engage le pronostic vital de la personne et constitue une urgence médicale !
Le Binge Drinking consiste à consommer de l’alcool en très grande quantité dans un laps de temps très court dans un but recherché d’atteindre l’ivresse ou la « défonce ». Ce type de consommation accentue ces comportements à risques.

CE QUE DIT LA LOI

La loi fait la distinction entre :

  • Les boissons fermentées = bières, vins et cidres <22°vol
  • Les boissons spiritueuses = toutes les autres boissons alcoolisées, incluant les cocktails maison, quelle que soit leur teneur en alcool.

Différentes législations existent pour cadrer la vente, l’offre, la publicité, la protection de la jeunesse, la conduite sous influence, …

Législations générales

Les législations générales interdisent :

  • L’état d’ébriété dans les lieux publics (Arrêté Loi du 14/11/1939 relatif à la répression de l’ivresse) ;
  • La consommation d’alcool dans l’espace public
  • Le service de boissons alcoolisées à une personne manifestement ivre (la peine est doublée s’il s’agit d’un mineur). (Arrêté Loi du 14/11/1939) ;
  • La vente de boissons spiritueuses sans autorisation préalable de la Commune ou patente (loi du 28/12/1983) ;
  • La promotion et l’affichage de messages incitant à la consommation de boissons spiritueuses (loi du 28/12/1983) ;
  • La conduite sous influence (Arrêté Royal 16/03/1968 circulation routière).

Législations spécifiques aux mineurs

Il est interdit de :

  • Servir des boissons alcoolisées aux moins de 16 ans. (Loi 10/12/2009) ;
  • Vendre des alcools distillés (= spiritueux) aux moins de 18 ans (exemple : Rhum, Alcopops, Vodka, Whisky, etc..) ;
  • Faire la publicité de boissons alcoolisées en ayant pour cible les mineurs d’âge ni par son contenu, ni par son mode de communication (Jury d’Ethique Publicitaire).

La loi prévoit que les vendeurs (et/ou serveurs) de boissons alcoolisées doivent s’assurer que l’acheteur a bien l’âge requis, sans quoi ils peuvent refuser de vendre/servir le jeune.

Législations spécifiques aux manifestations – événements :

Il faut demander une autorisation de « débit occasionnel de boissons alcoolisées » au Bourgmestre.

On entend par « débit » :

  • Un endroit, public ou privé où des boissons sont vendues
  • Un endroit public où des boissons sont vendues ou offertes
  • Pas plus de 10 fois 15 jours par an (soit maximum 150 jours/an).

Si vous souhaitez vendre des alcools autres que des bières, du cidre et du vin, une autorisation spéciale du Collège Communal est requise pour l’organisation d’un débit occasionnel de boissons spiritueuses.

  • La vente des tickets se termine 1/2h avant la fin de la manifestation, soit au plus tard à 2h30.
  • La délivrance des boissons se termine 15 minutes avant la fin de la soirée, soit au plus tard à 2h45.
  • Ces informations seront annoncées au public par le biais de la sonorisation et via les tarifs.

Des ordonnances particulières qui imposent certaines règles supplémentaires peuvent être contrôlées par la police, à savoir, notamment :

  • L’interdiction de consommer de l’alcool sur la voie publique,
  • L’interdiction de faire la promotion de boissons spiritueuses lors d’événements accessibles aux mineurs,
  • L’obligation d’offrir de l’eau potable,
  • L’interdiction de vendre des boissons alcoolisées à tarif préférentiel, …

    Etiam magna arcu, ullamcorper ut pulvinar et, ornare sit amet ligula. Aliquam vitae bibendum lorem. Cras id dui lectus. Pellentesque nec felis tristique urna lacinia sollicitudin ac ac ex. Maecenas mattis faucibus condimentum. Curabitur imperdiet felis at est posuere bibendum. Sed quis nulla tellus.

    ADDRESS

    63739 street lorem ipsum City, Country

    PHONE

    +12 (0) 345 678 9

    EMAIL

    info@company.com